Archive d’une frappe /​ Mouvements pour batterie (extrait)
d’après Himera, Postcoïtum




Mouvements pour batterie (extrait)

XML, coordonnées XYZ, gaufrage sur papier portée, 23 x 32 cm




Mouvements pour batterie (extrait)

XML, coordonnées XYZ, gaufrage sur papier portée, 23 x 32 cm




Archive d’une frappe / Mouvements pour batterie (extrait)

Based on the electro-​​magnetic motion capture of the drummer Damien Ravnich per­forming the orignal track Himera by Post­coïtum .
Embossed and edited at the Atelier Edition, Ecole supé­rieure d’art d’Aix-en-Provence.

Mouvements pour batterie (extrait) consists of a four sheets score and a 3d animation, created in the frame of the research cycle ’Archive d’un frappe’. The score covers the spatial X,Y,Z coordinates based on the motion of the two drumsticks captured as an xml code. Four different plates has been laser engraved with these datas (rams and die plates) in order to emboss the printed paper score on a traditional percussion press. Once embossed, the stamped code fades into a subtle distortion of the paper sheet and turns the lines of the score into a dynamic visual vibration. An intertpretation of this partition can been watched and listened as a 3d animation : a slow ghostly traveling spins 360° around two parallelepiped, following the motion of the drumsticks in synchronization with the original track Himera.

Archive d’une frappe /​ Mouvements pour batterie (extrait)

Ensemble réalisé à partir de la capture des mou­ve­ments électro-​​magnétique du batteur per­cus­sion­niste Damien Ravnich, sur l’interprétation du morceau Himera, titre ori­ginal du duo Post­coïtum ..
Edition tirée sous les presses de l’Atelier Edition, à l’ Ecole supé­rieure d’art d’Aix-en-Provence

Issu du cycle de recherche Archive d’un frappe, Mou­ve­ments pour bat­terie (extrait) prend la forme d’une édition constituée d’une par­tition en quatre feuillets et d’une modé­li­sation 3d animée. La par­tition est com­posée du code xml - ensemble de coor­données spa­tiales X,Y,Z - des deux baguettes du batteur. Ces tirages sont réa­lisés par gau­frage, à partir de la fabri­cation de quatre matrices et poinçons (défonce et relief) par gravure laser, passés sous une presse à per­cussion tra­di­tion­nelle dans un second temps. Une fois frappées, ces données infor­ma­tiques dis­pa­raissent en une légère défor­mation du papier, pro­vo­quant la mise en vibration des portées. L’interprétation de cette par­tition est enfin res­tituée de manière visuelle et sonore en un lent tra­velling fan­to­ma­tique à 360° autour de la modé­li­sation de deux paral­lé­lé­pi­pèdes, assignés à la ges­tuelle des baguettes et syn­chro­nisés avec le titre ori­ginal Himera.



∆ up